Brule-parfum

Sultanat d'Oman

www.encens-naturel.eu

Terre de l'encens

Depuis sa découverte, l'encens est lié au besoin humain d'avoir un lien solennel avec ses dieux. Il est impossible d'imaginer qu'il y a longtemps, c'était l'une des richesses les plus précieuses du monde antique.

L'encens naturel est utilisé depuis l'Antiquité1 pour éveiller une conscience supérieure, renforcer la spiritualité, la méditation, la prière. Il est également recherché pour ses vertues thérapeutiques .

À l’extrême sud du sultanat d’Oman, le Boswellia sacra sécrète le meilleur des encens naturel, une résine dont le commerce remonte à la nuit des temps. De nombreux experts s'accordent pour dire que le meilleur encens est produit par les espèces originaires du Sultanat d'Oman 1a .

Ses propriétés médicinales et son arôme, utilisé par les plus grands parfumeurs de ce monde, font de lui une substance rare et symbolique d’importance.

Qu'est-ce que l’encens naturel ?

  • Avec l’évolution du langage,

    ce terme est désormais imprécis. Il désigne toute composition pouvant être brûlée afin de parfumer un lieu religieux ou une maison, des vêtements ou des parties du corps.
    Ce langage désigne une variété de produits :

    résines d’origines végétales ( encens, oliban, myrrhe, etc.),
    bois odorants (agalloche, santal, etc.), épices...

  • Malgré les multiples interprétations,

    concernant l'origine du terme encens, l'étymologie la plus couramment reconnue est celle de « incendere », terme latin signifiant « brûler » ou « consumer » .
    Mise à part cette dénomination, on retrouve le mot Frankincense , mot anglais dérivé de l'ancien français (encens de haute qualité) (« franc », « vrai encens »), pour le distinguer des nombreuses résines parfumées prétendues comme de l’encens et, Oliban, de l’arabe al-lubán (« le lait » désignant la résine de l'arbre).

  • Pour résumer,
    le mot encens signifie généralement un simple élément ou un mélange de substances odorantes naturelles ou non, alors que Frankincense ou Oliban désigne le véritable encens naturel qui est une résine aromatique issue d'arbres de la famille des Burseraceae.
Assortiment de mélanges traditionnels de véritable résine d'encens (Oliban) et d'arômes naturels et de bois de senteur parfumés.

Variétés d'arbres

Les Burseraceae sont une famille d'arbres ou d'arbustes (645 espèces) caractérisée par l'écorce aromatique qui s'écaille, et par la résine présente dans les tissus végétaux. La résine de nombreuses espèces de cette famille est utilisée comme encens naturel.
Il existe deux variétés importantes dans la famille des Burseraceae : le Boswellia (sa résine est appelée Frankincense) et le Commiphora (sa résine est la myrrhe)

Arbres à encens naturel Boswellia sacra
Commiphora (sa résine naturelle est la myrrhe)

Géographie

Les arbres de la famille des Burseraceae se développent dans les régions tropicales de tous les continents, mais la variété du Boswellia est limitée à l'Afrique et à l'Asie.
les arbres à encens dans le monde

Récolte de l'encens naturel

La culture de l’encens est un savoir faire qui se transmet de génération en génération depuis des décennies et dont on hérite fièrement. La récolte se fait par une incision peu profonde dans l’écorce de l'arbre mâle en y retirant une bande étroite. Une sève s'en écoule et se coagule au contact de l'air, ensuite on la ramasse à la main. Une succession de 3 passages, espacés de 10 à 15 jours est faite sur les incisions. Le troisième passage permet d'obtenir la meilleure résine.

La résine de qualité est recueillie en automne, à la suite d'incisions pratiquées pendant l'été on l'a nomme « encens blanc », à opposé de « l'encens brun », récolté uniquement au printemps après des incisions d'hiver. Un arbre peut produire 3 à 4 kg environ par saison. Selon des études 2 , les incisions - qui doivent être espacées d'une trentaine de centimètres - sont faites sur les côtés Est et Ouest de l'arbre pour permettre une exposition suffisante au soleil pour un séchage rapide de la résine.

Dès qu'une incision peu profonde est faite en otant une petite bande d'écorce, la sève commence à faire surface. La taille optimale du taraudage ne doit pas dépasser 12 cm².

L’arbre produit des sucs ou des résines. Cela s’explique par le fait qu’elle sert de mécanisme de défense pour isoler ses blessures.

Elle se prémunit de la dessiccation, se protège des attaques d’insectes et de champignons, ainsi que de la pourriture.

outil pour récolter l'encens

Manqaf

Un outil unique, avec un manche en bois et une spatule en fer à son extrémité, est utilisé par l'exploitant d’encens Dhofari pour « peler » l’écorce. Parfois, l'outil peut être muni d'une lame à chacune de ses extrémités.
Récolte de la résine sur l'arbre à l'encens

Bédouin

Bédouins Jabali, qui extraient depuis des siècles la résine des boswellia sacra. "Jabali" désigne les Bédouins qui habitent les montagnes du Dhofar au sud d'Oman

Résine

Dès qu'une incision est faite, la sève commence à perler aussitôt en fine gouttelettes.. La taille optimale du taraudage ne doit pas dépasser 12 cm².

Incisions

La résine est récoltée en faisant une incision peu profonde dans les branches ou le tronc de l'arbre et en enlevant un peu d'écorce. La sève laiteuse s'écoule aussitôt, et se coagule au contact de l'air . On la ramasse ensuite à la main.

Outil de coupe

Le manqaf, outil unique utilisé par les Bédouins récolteurs d'encens Dhofari.

Grain de résine

Incision faite depuis plus de 8 jours, la résine séche au soleil.
  • Bédouin

    Bédouins Jabali, qui extraient depuis des siècles la résine des boswellia sacra. "Jabali" désigne les Bédouins qui habitent les montagnes du Dhofar au sud d'Oman
  • Résine

    Dès qu'une incision est faite, la sève commence à perler aussitôt en fine gouttelettes.. La taille optimale du taraudage ne doit pas dépasser 12 cm².
  • Incisions

    La résine est récoltée en faisant une incision peu profonde dans les branches ou le tronc de l'arbre et en enlevant un peu d'écorce. La sève laiteuse s'écoule aussitôt, et se coagule au contact de l'air . On la ramasse ensuite à la main.
  • Outil de coupe

    Le manqaf, outil unique utilisé par les Bédouins récolteurs d'encens Dhofari.
  • Grain de résine

    Incision faite depuis plus de 8 jours, la résine séche au soleil.
Crédits
Photos de voyages :
Copyright 2019 - Aventures du Globetrotter
Tous droits réservés